Langue :

  • Français
  • English

Accueil > Actualités > Cité des Sciences

Publicités

Cité des Sciences

Cité des Sciences : Sciences Actualités - Brèves

Cousins des cigales, les membracides viennent de faire la une de la revue Nature. Et pour cause : à y regarder de plus près, leur casque multiforme correspondrait à une troisième paire d'ailes. C'est la première fois qu'un ajout d'ailes est observé au cours de l'évolution des insectes. Toutefois, cette troisième paire d'ailes ne sert pas à voler mais à se camoufler ou à faire peur aux prédateurs.


Après avoir étudié la concentration d'oxygène 18 présente dans l'émail des dents fossilisées de lamantins et de dugongs, une équipe a pu estimer la quantité d'eau contenue dans la mer mais aussi dans l'atmosphère terrestre, il y a environ 50 millions d'années. Verdict : à l'époque des mammifères de l'Eocène, l'atmosphère était bien plus humide qu'à l'époque des mammifères modernes.


8 vote(s) :

Calgary : Les oiseaux ont du flair !

Publié le mercredi 27 avril 2011 à 00:00 sur Cité des Sciences

Selon une équipe internationale, l'odorat des oiseaux se serait développé grâce aux dinosaures. Pour le démontrer, les chercheurs ont comparé les crânes fossilisés de dinosaures, d'oiseaux primitifs et d'oiseaux modernes. Les chercheurs ont ainsi pu identifier le bulbe olfactif du plus ancien oiseau connu à ce jour, l'Archæoptéryx. Selon l'équipe, cet oiseau aurait hérité son sens de l'odorat de petits dinosaures carnivores vieux de 150 millions d'années, lors de son apparition sur Terre.


La glande mammaire est composée de cellules qui produisent du lait et de cellules qui l'expulsent. Grâce à des souris mutantes, des chercheurs ont découvert une protéine essentielle à l'expulsion du lait : l'intégrine alpha3 bêta1. En son absence, les souris continuent de produire du lait mais sont incapables de l'expulser, donc n'allaitent plus leurs petits. Prochaine étape : voir si cette protéine n'est pas impliquée dans certains types de cancers du sein.


Les patients produisant des anticorps qui conduisent au rejet de greffe du rein présentent une caractéristique : chez eux, l'organe transplanté vieillit prématurément. Un an après la greffe, les vaisseaux du rein greffé ont rétréci à un point tel que cela correspondrait à un vieillissement habituellement observé au bout de 30 ans. Ces résultats devraient conduire à développer des traitements pour prévenir cette anomalie.


Selon l'expertise collective « Reproduction et environnement » de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale, la tendance à une puberté plus précoce se confirme dans les pays occidentaux. En France, la diminution est d'environ 0,3 an par décennie. Parmi les substances incriminées figurent les polluants organiques persistants (POP), les pesticides, les dioxines, les polychlorobiphényls (PCB), les phtalates, le bisphénol A...


1 2 3 4 5 6 7 ... 255 Suiv >

(1528 news)