Langue :

  • Français
  • English

Accueil > Actualités > Cité des Sciences

Publicités

Cité des Sciences

Cité des Sciences : Sciences Actualités - Brèves

110 à 250 minutes de sommeil par jour dans des grottes sous-marines en profondeur, contre 800 minutes à la surface : tel est le résultat d'une étude sur le sommeil menée chez le tétras mexicain, un poisson d'eau douce. On savait déjà que la vie en profondeur favorisait l'apparition de certaines caractéristiques, comme la perte de pigmentation. Désormais, les chercheurs vont s'atteler à découvrir le gène qui rend les poissons insomniaques.


Connue depuis une quinzaine d'années, la famille des éponges carnivores abyssales s'agrandit : trois nouvelles espèces, collectées au large de la Nouvelle-Zélande, viennent d'être décrites. Pour deux d'entre elles, les spicules, qui constituent le squelette, sont d'un type nouveau. D'autres espèces sont en cours d'analyse avec, semble-t-il, une grande diversité de spicules qui complexifie la classification des éponges.


Des chercheurs français ont reconstitué l'histoire thermique de Mars depuis 4 milliards d'années, en étudiant la présence de plusieurs éléments chimiques (fer, silicium et thorium) dans les roches volcaniques. Résultat : le refroidissement de la planète rouge se fait plus lentement que celui de la Terre (30 à 40°C par milliard d'années, contre 70 à 100°C pour la Terre). L'absence de tectonique des plaques sur Mars pourrait expliquer cette différence.


Des cimetières de bateaux jalonnant la côte africaine seraient à l'origine d'une contamination chimique inattendue. Des scientifiques se livrant à des analyses de l'air ont détecté la présence de sept polychlorobiphényles (PCB), polluants organiques persistants dont la production est interdite depuis 2001 par la Convention de Stockholm, jusqu'à 400 km au large ! Ces navires, abandonnés illégalement, étaient équipés de cales réfrigérées dont les condensateurs se détériorent à l'air libre...


On en sait aujourd'hui un peu plus sur le fonctionnement des protéines antigel présentes dans le sang des poissons de l'Arctique. Une étude montre que, grâce à la présence d'acides aminés hydrophobes à la surface, ces protéines sont capables de se glisser dans les trous laissés par l'arrangement des molécules d'eau dans les germes de cristaux de glace. La prochaine étape sera de comprendre comment ces protéines interrompent la formation des cristaux de glace dans le sang des poissons.


Du 13 avril au 3 juin, une équipe internationale va effectuer un forage au large du Costa-Rica afin de mieux connaître la structure de la croûte océanique dans cette région située à proximité d'une dorsale à expansion ultra-rapide. Pour cela, les chercheurs vont tenter de récupérer des échantillons de roches magmatiques situées à 2 km sous le plancher océanique.


1 2 3 4 5 6 7 ... 255 Suiv >

(1528 news)