Langue :

  • Français
  • English

Accueil > Actualités > Cité des Sciences

Publicités

Cité des Sciences

Cité des Sciences : Sciences Actualités - Brèves

Se faire plaquer par l'être aimé, cela fait mal, dans le sens littéral du terme. Une équipe de l'université du Michigan a étudié l'activité cérébrale de 40 individus éconduits dans les 6 derniers mois. Ils leur ont demandé de regarder une photo de leur ex et de se remémorer les instants de leur rupture. Puis, ils leur ont infligé une légère douleur physique. Les résultats montrent que la douleur physique et le souvenir récent d'une rupture conduisent à l'activation des mêmes régions cérébrales.


Avec une masse comprise entre 5 et 20 fois celle de Jupiter et une température atmosphérique d'environ 100°C, la nouvelle naine brune découverte en dehors du système solaire a des caractéristiques plus proches des planètes du système solaire que de n'importe quel astre repéré à ce jour. Elle se trouve en orbite autour d'une autre naine brune également très froide (250-300°C, contre 1000 à 2000°C pour l'atmosphère des exoplanètes étudiée à ce jour).


On sait que les UVA sont responsables de cancers de la peau et qu'ils agissent en modifiant l'ADN de nos cellules, notamment en formant des binômes de thymine (T), l'une des quatre bases qui constituent l'ADN (A, T, C, G). Une équipe de chercheurs vient de montrer que cette action des UVA se fait surtout sentir sur l'ADN double brin et que cela passe par un comportement collectif des bases de l'ADN.


Le phénobarbital est l'un des molécules couramment utilisées pour soigner les crises d'épilepsie chez le nourrisson et le bébé. Or, parfois, son administration peut devenir inefficace, voire aggraver les crises au bout d'un certain temps. Selon de récents travaux, le responsable de cet effet négatif serait l'ion chlore qui s'accumule dans les neurones. Pour éviter cela, les chercheurs préconisent l'administration d'un diurétique. Une étude européenne est en cours pour évaluer cette approche.


Chez les vers nématodes, il a été montré que la suppression des cellules germinales à l'origine des spermatozoïdes et des ovocytes accroît leur longévité. Des chercheurs viennent de découvrir le gène responsable de ce phénomène : lorsque le gène nhr-80 est surexprimé, la durée de vie des vers est 150% plus longue. Mais cet effet ne se manifeste que chez les vers dépourvus de lignée germinale.


Selon un rapport du programme des Nations unies pour l'environnement, 85% des abeilles auraient disparu au Moyen-orient ces dernières années, 30% aux Etats-Unis et 10 à 30% en Europe. Parmi les causes responsables de ce déclin : l'utilisation des pesticides, la présence de certains parasites, la diminution des plantes à fleurs.


< Préc 1 ... 3 4 5 6 7 8 9 ... 255 Suiv >

(1528 news)